Archives pour la catégorie OpenStreetMap

Cartomobilité, 48h autour de l’accessibilité

Cartomobilité est né de l’envie de l’association Tiriad et la Cantine Numérique Brestoise  d’utiliser le numérique pour faciliter la mobilité en ville. Après quelques années d’expérimentation sur Brest et la région Bretagne, c’est dans le bordelais que Tiriad vient essaimer la démarche.

Ainsi le jeudi 18 mai 2017, le matin sera consacré à des rencontres plus ou moins formelles pour parler, présenter, échanger autour de Cartomobilité et de manière plus générale de la cartographie ouverte basée sur OpenStreetMap.

L’après midi du 18 mai, MapCampus #2 sera l’occasion de participer activement à la cartographie du campus de l’Université de Bordeaux Montaigne. Au programme cartographie sur le terrain et saisie des données autour de l’accessibilité bien évidemment, mais aussi cartographie d’intérieure dans OpenStreetMap (merci à Adrien Pavie qui vient passer la journée avec nous).

Pour terminer ses 48h d’essaimage, le vendredi 19 mai matin nous aborderons la question de la cartographie de l’accessibilité plus spécifiquement lié aux loisirs et au tourisme, accueillis pour cela par le CRTA, (grand merci à la MONA pour les mises en liens) :

  • Quels liens entre OpenStreetMap et la base de données SIRTAQUI ?
  • Comment ces données peuvent-elles réciproquement s’enrichir lorsqu’elles sont libérées sur Datalocale (portail de données ouvertes) ?
  • Quels sont les hébergements accessibles en région Nouvelle-Aquitaine ?

Pour plus d’informations, passez par la page contact !

Tiers Lieux en Aquitaine, suite

En complément de cette première carte des Tiers-Lieux en Nouvelle-Aquitaine, deux autres exemples ici :

Une carte non synchronisée avec OpenStreetMap

(logiciel Umap)
Cela permet de faire des classifications adaptées, sans avoir à tenir compte de l’ontologie d’OpenStreetMap.

Voir en plein écran

Une carte synchronisée avec OpenStreetMap et permettant dy contribuer.

(logiciel MapContrib)

Plus d’informations sur ce logiciel que nous avons développé sur le blog dédié.

Voir en plus grand

Un simple compte OpenStreetMap et vous pouvez ajouter le tiers-lieu à coté de chez vous.

Ajouter un tiers-lieu avec MapContrib

1160 bâtiments ajoutés à Diébougou, Burkina Faso

Le 10 avril 2017, avec les classes de CE2 et CM1 des écoles Curie et Aragon de Floirac, nous cartographions, dans OpenStreetMap, les bâtiments visibles depuis des photographies aériennes.

Cette journée s’est déroulée dans le cadre des Juniors du Développement Durable de Bordeaux Métropole et du jumelage entre les villes de Floirac (France) et Diébougou (Burkina Faso).

Et le résultat, c’est 1160 bâtiments ajoutés en 1 journée par ces enfants.

 
En vert, les 1160 bâtiments ajoutés

Merci au collectif Les Libres Géographes pour la mise à disposition de leur gestionnaire de tâches pour cette journée.

La circulation des données avec Patrick Boucheron

Vendredi 17 mars 2017, j’étais invité à intervenir autour d’OpenStreetMap et des données ouvertes lors de l’atelier  « Du crieur à la Smart City : pouvoir, éthique et traduction de la donnée dans la fabrique de la ville » dans le cadre de la chaire Gilles Deleuze de la Fondation Université de Bordeaux dont l’invité depuis 2016 est Patrick Boucheron.

Co-organisé par le Forum Urbain, Cap Sciences et l’a’urba, animé par Marina Dufféal de l’UMR Passage, l’échange a porté sur la place des données dans la construction de la ville.

Occasion de voir une fois de plus le manque de culture sur la question des données ouvertes et des projets ouverts. Avec Sylvain Machefer, autour de Wikipédia et OpenStreetMap, nous avons pu ouvrir un cadre souvent tourné marketing et/ou ciblage.

Cartographie à l’IFAID

Le 24 novembre 2016, j’ai encore eu l’occasion d’intervenir dans la formation des stagiaires de la promotion 2016-2017 de l’IFAID. Au programme OpenStreetMap, la solidarité internationale, de la pratique et des outils libres de cartographie avec une quarantaine de stagiaires.

  • Le matin : à la demande d’une ancienne stagiaire, nous avons mis directement les mains dans OpenStreetMap en cartographiant Morombé à Madagascar,
    • Résultat -> plus de 2000 bâtiments ajoutés, des stagiaires épuisés à la fin de la matinée (c’est le rôle du mapathon !) mais l’impression d’avoir découverts des choses,
Visualisation de l'ajout des bâtiments sur la ville de Morombé à Madagascar
Visualisation de l’ajout des bâtiments sur la ville de Morombé à Madagascar. La requête
  • Après midi : autour de la réutilisation des données, avec Umap, Qgis, en utilisant les données produites le matin,

Présentation utilisée lors de la journée

Missing Maps, Madagascar

affiche Mapathon Missing Maps 18 novembre 2016Qu’est-ce que c’est ?

Rejoignez-nous pour nous aider à cartographier les zones vulnérables de la planète sur OpenStreetMap, la carte du monde collaborative et libre !

Pas besoin d’être un expert en cartographie pour débuter sur le sujet, c’est accessible à tout le monde!

Pourquoi ?

Cet événement s’inscrit dans le cadre de l’initiative globale Missing Maps, projet humanitaire qui vise à cartographier les parties du mondes les plus vulnérables aux catastrophes naturelles, crises sanitaires, environnementale, aux conflits et à la pauvreté. Avec votre aide nous pouvons directement améliorer la vie de ces populations, car lors des interventions humanitaires, pouvoir se déplacer, localiser les besoins des populations et coordonner leur intervention est absolument crucial.

Comment ?

Dans de nombreux pays du monde, les cartes sont imprécises, obsolètes voire tout simplement absentes. Or, il existe aujourd’hui avec la plateforme de cartographie libre et contributive OpenStreetMap (OSM, le « Wikipédia des cartes ») un outil formidable pour « remplir ces blancs ». Sur OSM, n’importe qui peut en effet participer à la cartographie de n’importe quelle zone de la planète : il vous suffit d’un ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet ! Grâce à la couverture globale d’image satellites libres disponible aujourd’hui, il est possible de tracer facilement routes, bâtiments ou cours d’eau, autant d’informations cruciales pour les ONG sur le terrain. Les données sont ensuite accessibles à tous les acteurs, mais sont aussi durablement utilisables par tous les acteurs (pouvoirs publics, entreprises, etc.) pour le développement du territoire.

Qui ?

Le mapathon missing maps du 18 novembre est organisé, dans le cadre de la coopération entre :

  • l’Université Bordeaux Montaigne (UBM) et l’Université Nord Madagascar d’Antsiranana (UNA),
  • par les enseignants-chercheurs du département de géographie de l’UBM (M. Duféal, V. Anré-Lamat et X. Amelot) et de l’UNA (T. Andrianajaina),
  • en partenariat avec l’ONG CartONG (V. Doutreleau) et le projet Num&lib de la SCOP Coop Alpha (V. Bergeot)
  • et avec le soutien du « Pôle culture et vie étudiante » de l’Université Bordeaux Montaigne. Des étudiants du Master 2 Innovations Territoriales et Expérimentation des parcours « Médiation Scientifique » et « Images géographiques, réalisations et analyses » de l’UBM sont associés au projet.

Le Mapathon Missing Maps a porté sur la région d’Antsiranana (anciennement Diego-Suarez) dans le nord de Madagascar.